Home Page - JESUS GUERIT

Aller au contenu

Menu principal :

SESSIONS DE FORMATION, GUÉRISON ET DÉLIVRANCE AVEC LE PÈRE BIANCO
PROCHAINES SESSIONS


15-18 DECEMBRE
HEREDITE' CHARGÉE : QUE DIT LA SCIENCE ? QU’EN PENSE L’ÉGLISE ?



15 - 18 DÉCEMBRE

HEREDITE' CHARGÉE

  • Père Bianco 2 ou 3 rencontres individuelles avec interprète
  • St Pompile ND de l'Abondance et les âmes du Purgatoire

LES PRINCIPAUX REMÈDES CONTRE LE DÉMON
Les fidèles qui se croient victimes de maux diaboliques doivent recourir avant tout aux moyens recommandés par l'Église, à savoir : être en état de grâce avec Dieu ; pratiquer la prière, la pénitence, le jeûne ; confesser ses péchés à un prêtre, assister à la messe et redresser leur vie si nécessaire.
L'huile, le sel et l'eau bénite recommandés par les prêtres exorcistes ne sont pas des talismans, mais des sacramentaux que l'Église recommande pour notre bien mais qui doivent être utilisés selon la volonté de Dieu, en qui nous devons avoir confiance.
À LA MÉMOIRE DU PÈRE CIPRIANO
Le 3 décembre 2022 est le deuxième anniversaire de la naissance du Père Cipriano de Meo au Ciel. Les grâces sont de plus en plus attestées sur sa tombe. Tous ceux qui ont reçu des grâces par son intercession ou par celle du Père Matteo d'Agnone sont priés de nous contacter en vue de leur cause de canonisation.
TEMOIGNAGE
 
"Je voulais témoigner que depuis la rencontre avec le Père Bianco, la santé physique et psychologique de nos enfants s’est nettement améliorée et on peut même dire transformée pour ma fille. Elle qui était dépressive, pleurait sans cesse, s’alimentait peu et était proche de l’anorexie, en quelques mois a pris du poids et a retrouvé la joie de vivre. Elle était prise dans une relation toxique et n’arrivait pas à en sortir malgré plusieurs tentatives. Après notre séminaire avec le Père Bianco, elle est parvenue cette fois-ci, contre toute attente, à ne pas se laisser réembarquer dans cette relation et s’en est même détachée assez facilement et sa vie s’est complètement transformée. Merci mon Dieu pour ton aide, merci au Père Bianco, à Saint Cyriaque, et à tous les Saints évoqués pour leur intercession".
SAINT NICOLAS DE BARI ET LE PRODIGE DE LA MANNE
 
L'évêque Saint-Nicolas de Myre, également connu sous le nom de Saint-Nicolas de Bari, depuis que son corps intact a été transféré dans cette ville le 9 mai 1087, est vénéré dans le monde catholique et orthodoxe.  Sa fête principale est célébrée le 6 décembre, tandis que le 9 mai est célébré le transfert de sa dépouille à Bari, où une majestueuse basilique pontificale a été construite en son honneur. Dès son enterrement vers l’an 335, une substance parfumée appelée "myron" (un terme mal traduit par "manne") a commencé à suinter du corps du saint. Ce liquide a été décrit par ses anciens biographes comme un "médicament salutaire et vivifiant, capable de libérer les fidèles des maladies et de toutes les puissances néfastes et malignes". Le Laboratoire de chimie de l'université de Bari, qui a analysé à deux reprises des échantillons de la "manne", a constaté qu'il s'agit d'une eau exceptionnellement pure, qui ne peut provenir d'infiltrations extérieures. La manne de Saint-Nicolas est collectée une fois par an le 9 mai, normalement en quantité d’un demi-litre, ce qui ne pourrait satisfaire que très peu de fidèles. Ainsi la manne récoltée est versée dans de grandes bouteilles d’eau bénite pour être distribuée aux pèlerins dans de petites bouteilles.
POURQUOI S'ASSOCIER?
  • Pour faire partie d’une grande famille qui partage les mêmes valeurs chrétiennes.
  • Pour participer à toutes les activités de l’Association finalisées à la formation spirituelle.
  • Pour bénéficier de 4 messes par mois célébrées à vos intentions : le 8, le 19, le 22 et le dernier jour du mois; à chaque fois, vous pourrez déposer à distance vos intentions de messe.
  • Pour bénéficier des fruits de 52 messes célébrées à ND de l’Arc tous les lundis de l’année et de plusieurs autres messes données de temps en temps aux intentions des Associés.
  • Pour bénéficier des messes célébrées à la tombe de Saint Nicolas de Bari tous les mercredis de l’année aux intentions des Associés.
  • Pour bénéficier d’un « fil direct » avec le père Bianco en cas de nécessité grave et urgente.
Cotisation 2023 : 15 €

 
NOTRE-DAME DE L'ABONDANCE - L'OEIL DE LA VIERGE MARIE ET LES ÂMES DU PURGATOIRE
Voici où le père Cipriano m’a amené du Ciel...
L'aventure vient de commencer...

Sur les photos à côté : N-D de l'Abondance, l'oeil mysterieux et saint Pompile.
Saint  Pompile Marie Pirrotti était un saint prêtre, qui avait une dévotion  extraordinaire pour les âmes du Purgatoire. Ordonné prêtre en 1732, il  se consacra à la prédication et à l'éducation chrétienne. Il fonda une  confrérie ayant pour but la prière pour les âmes du Purgatoire. Il fut  aussi un grand propagateur de la dévotion au Sacré-Cœur.
Sa  prière préférée était celle du chapelet qu’il récitait inlassablement.  Il a lui-même fabriqué des chapelets pour les offrir et encourager les  gens à réciter le rosaire pour les âmes du Purgatoire.
Cela semble incroyable, mais les témoignages ne laissent aucun doute :  dans l'église du Purgatoire où il célébrait la messe, il n’était pas  rare, pendant la récitation du chapelet, d’entendre les voix des âmes  des défunts répondre à la deuxième partie de l'Ave Maria et ce, à la  stupéfaction des personnes présentes. La même chose lui arrivait quand  il priait dans la crypte de l'église, entouré des ossements et des  crânes de défunts, comme c'était la coutume à l'époque.
Il remarquait la nécessité de la prière et il disait : «Je vous assure  que le diable n’obtiendra rien si vous persévérez dans la prière, mais  si vous l’abandonnez, tout s'effondrera, tout comme les plantes, quand  elles ne sont pas arrosées correctement ».
Lorsque le Père Théodore était curé du village de Saint Pompile et  entreprit des travaux dans l’église paroissiale, il retrouva une ancienne statue de la Vierge de l’Abondance qui appartenait à la famille  du Saint. Il l’envoya à l’Académie des beaux-arts de Rome pour la faire restaurer,  car elle datait du XVIème siècle et était assez abimée.
Le  laboratoire spécialisé, après avoir analysé la statue de la Vierge avec  des instruments sophistiqués, appela le Père Théodore pour lui annoncer  une découverte fascinante et déconcertante : dans la pupille de l'œil droit de la Madone, ils avaient découvert l'image d'un crâne non peint  de main humaine. Une claire invitation à prier pour les âmes du  Purgatoire à l’exemple de saint Pompile. Le pape Benoît XVI s'est incliné devant la statue, réalisant ainsi la  prophétie de saint Pompile qui avait prédit : « Un jour cette statue  recevra un culte public » et le culte d’un Pape est le culte de toute  l’Eglise.
La rencontre avec le Père Théodore, qui entre-temps a changé de  paroisse, a été pour moi un clin d’œil du Père Cipriano. Lorsque la pandémie a  permis la reprise des sessions, en juin 2021, je l’ai rencontré comme « par  hasard ». Quand je lui ai parlé du Père Cipriano, il a tressailli. Il ne  savait pas que je le connaissais et a immédiatement compris que c’est  lui qui nous avait mis sur le chemin l’un de l’autre. Le Père Cipriano  avait connu saint Pompile d’une manière extraordinaire. Il cherchait
des  informations sur un saint qui était intervenu spontanément lors d’un  exorcisme car, en vertu de la communion des saints, divers saints aident l'exorciste dans son ministère de libération.
Ce Saint, au lieu de révéler son nom au Père Cipriano, lui a donné un numéro de téléphone à contacter, lui disant qu'avant que Dieu ne lui accorde la libération de ce jeune possédé du diable, il devait célébrer une messe dans son église. Le Père Cipriano, un peu étonné, appela  ce numéro ne sachant pas qui allait répondre.
« Allô, qui est au bout du fil ? » demanda le Père Cipriano. « Vous  devriez le savoir car c'est vous qui m'avez appelé », répondit un prêtre  à l’autre bout du fil : c’était le Père Théodore. Alors, le Père  Cipriano se présenta et lui demanda si un saint était vénéré en  particulier dans sa paroisse. Le Père Théodore lui parla de saint Pompile et de son don de parler avec  les âmes du Purgatoire. Sans hésiter, le Père Cipriano s'y rendit sans  révéler au Père Théodore où et comment il avait connu ce saint.
Le Père Théodore aime beaucoup saint Pompile et a écrit des livres sur lui. Il sait qu'il est capable de jouer des tours...
Huit ans plus tard, peu avant sa mort, le Père Cipriano rencontra le Père Théodore lors d'une conférence.
Ce dernier s'étonna que le vieil exorciste le reconnût à son âge et après si longtemps.
Le Père Cipriano en profita pour lui dire que c’était saint Pompile qui  lui avait donné son numéro de téléphone. Père Théodore en fut abasourdi,  mais il connaissait le sens de l'humour de son saint bien-aimé : "C'est  un tour de saint Pompile" dit-il.
Aujourd'hui, le Père Théodore et moi n'avons aucun doute que c'est le  Père Cipriano qui, du Ciel, nous a fait nous rencontrer. L'aventure  vient de commencer. La première visite des lieux de saint Pompile et de ND de l'Abondance nous a tous profondement touchés.
Patrizia Cattaneo
OBJETS INFESTÉS PAR LE DÉMON


Pour l’Eglise Catholique l’exorcisme peut se faire sur les personnes et sur les « res »,  un mot qui en latin désigne tout ce qui ne concerne pas les personnes,  c’est à dire les objets, les animaux, les lieux et les maisons. Le Père  de l’Eglise Origène (185 - 253), affirme que déjà à son époque les  premiers chrétiens chassaient le démon non seulement des personnes, mais  aussi des objets, des maisons et des animaux. Des objets  peuvent être chargés de maléfice et rayonner une influence négative redoutable. Le contact avec ces objets ou leur simple proximité  porterait énormément de négativité aux individus.
Il faut donc les faire exorciser et s'en défaire. Parfois ces objets  animés d’une force mauvaise, peuvent devenir violents, comme furieux ou  se déplacer seuls. Même les  objets sacrés non bénis peuvent être infestés, parce qu’une image  sacrée ou un chapelet non bénis sont des objets neutres. Une fois bénis,  ils sont soustraits à l’influence diabolique. Voici un témoignage éloquent.

CHAPELETS INFESTÉS


Une dame  pieuse et charitable en toute bonne foi acheta une dizaine de chapelets  en plastique pour les faire bénir par le père Bianco, dans le but de les  offrir. Elle les avait enroulés autour de son poignet et, arrivée dans  le Sanctuaire de Saint Cyriaque, les chapelets devinrent  inexplicablement très lourds au point que son bras lui faisait mal. Une  dame s’approcha pour l’avertir qu’elle portait beaucoup de diables au  poignet, parce que ces chapelets étaient utilisés dans les rites  sataniques et lui montra une petite tête avec des cornes à l’extrémité  de la croix. Cette personne parlait en connaissance de cause, parce  qu’avant sa conversion elle avait fait partie d’une secte satanique. Après les avoir exorcisés, le Père Bianco détruisit les chapelets  envoutés.
NOUS AVONS COMMENCÉ, D'AUTRES ONT COPIÉ
Les sessions de formation spirituelle sont réservées aux Associés et prévoient la formation spirituelle sur les thèmes proposés, deux rencontres individuelles avec le père Bianco avec interprète, la bénédiction du sel, de l’eau, de l’huile et des vêtements pour les malades, l'imposition des mains du Père Bianco et la bénédiction avec la relique de Saint Cyriaque. Selon la date, d'autres rencontres et activités sont prévues. Pour adapter la formation spirituelle aux nécessités spécifiques des participants, les thèmes des sessions ne seront plus fixés à l’avance, mais seront choisis directement par les participants, à l’exception des thèmes plus complexes, qui seront traités exclusivement à des dates établies.
 
Les participants pourront poser des questions sur ces thèmes:
  • La coupure des liens
  • Les techniques des sorciers
  • L’infestation des lieux, des objets et des animaux
  • L’envoutement
  • Maris et femmes de nuit
  • Les dangers du yoga et des tatouages
  • Les dangers d’Halloween
Par contre les thèmes ci-dessous, en raison de leur complexité, seront traités exclusivement à des dates établies
  • Hérédité chargée et guérison de l’arbre généalogique
  • La guérison intérieure
  • Possession diabolique et maladie psychique
  • Le discernement spirituel
RÉTABLISSEMENT DE LA FÊTE DU SANG DE SAINT CYRIAQUE 10 MAI 2022

Le 10 mai 2022, s'est tenue une session exceptionnelle pour la restauration solennelle de la troisième fête de Saint Cyriaque, en l'honneur de la relique de son sang, une fête oubliée au fil des siècles et découverte par Patrizia Cattaneo au cours de ses recherches. Grâce à la publication de ses deux années d'études, elle a obtenu du Père Bianco la restauration de l'antique fête solennelle du 10 mai, car elle a démontré que le sang vénéré à Torre Le Nocelle n'est pas celui de son martyre, comme on le croyait, mais le sang qui a miraculeusement jailli de son crâne neuf cents ans après sa mort, le 10 mai 1236 à Rome.
Ce miracle fut reconnu par le pape Grégoire IX, qui institua la fête perpétuelle du 10 mai en mémoire du prodige. Ce sang, qui au fil des siècles a produit plusieurs guérisons miraculeuses, passant en procession dans les rues de Rome, continue de manifester son pouvoir de guérison et de libération à Torre le Nocelle, où il a été transféré en 1994, ignorant son histoire et le croyant être le sang du jour du martyre. L'Eucharistie de 11h a été présidée par l'archevêque de Bénévent, et animée par une délégation de la Martinique et des représentants de la France, de la Belgique et du Luxembourg. Chacun d'eux a présenté à l'offertoire de nombreux cadeaux pour l'évêque, venant de leur pays d'origine. L'accueil international, généreux et chaleureux a favorablement impressionné et ému l'archevêque, dont la présence a été la signature de Dieu sur la découverte surprenante de Patrizia Cattaneo.
Au rétablissement de cette fête extraordinaire, toute l'Église était représentée. Un prêtre orthodoxe a également participé à l'événement, car il ne faut pas oublier que saint Cyriaque est également vénéré par les orthodoxes, étant un saint avant la séparation des Églises d'Orient et d'Occident par le schisme de 1054. Pendant la messe, le Père Bianco a réintroduit l'ancienne bénédiction de l'huile et du pain béni contre le diable. Après la messe, le groupe francophone a célébré l'événement au restaurant avec le Père Bianco, qui a été comblé de cadeaux pour le 31ème l'anniversaire de son ordination sacerdotale, qui a eu lieu le lendemain.
Dans la soirée, la procession solennelle avec le sang de saint Cyriaque et les feux d'artifice ont conclu la célébration qui a laissé une marque historique indélébile.
Bienheureux tous ceux qui ont répondu à l'appel et, contrairement aux invités ingrats de Mt 10,37, sont venus des quatre coins de la terre, sachant que "ce qui est rejeté en une minute est perdu pour l'éternité" (F. Schiller).
FLASH TEMOIGNAGES
J’ai fait deux sessions avec le père Bianco et je voudrais témoigner de deux grâces qui tiennent du miracle obtenues par les prières du père Bianco.
L’une en été 2020 - J’ai eu des suspicions d’acte de pédophilie sur mes deux petits-enfants et surtout sur le plus jeune de la part d'un membre de la famille. Celui-ci devant les emmener trois semaines en vacances, mon angoisse était à son comble, cherchant alors sur internet auprès de qui prendre rendez-vous pour en parler, je suis tombé sur un site d'aide et là ce fut le début d’un cauchemar ! Ils m’ont forcé à parler dès ma prise de contact, me harcelant, jusque chez moi au téléphone. Puis j’ai reçu une convocation de la gendarmerie, qui m’a dit qu’une enquête allait avoir lieu et que l’affaire allait passer au tribunal. Ma famille déjà fragilisée, allait donc exploser et se retourner contre moi. C’était l’horreur. Vite j’ai contacté le père Bianco et je n’ai plus jamais entendu parler de cette affaire. Deo gracias, merci au père Bianco pour sa puissante intercession.
L’autre en mars 2020 - Mon fils qui se trouvait à plus de huit cent kilomètres de moi, a attrapé un coronavirus terrible. Il avait plus de quarante de fièvre, a perdu plus de neuf kilos en moins d’une semaine, avec perte totale du goût et de l’odorat, des polypes avaient envahi ses fosses nasales et ses sinus, il a dû subir une intervention chirurgicale sous anesthésie générale assez délicate. De plus sa compagne avec lequel il s’était beaucoup investi durant 7 ans a choisi ce moment-là pour rompre leur relation. Il était donc seul, n’avait plus non plus de travail depuis trois mois en raison de l’arrêt des aérodromes donc plus moyens de voyager, donc de travailler. En un mot, il n’avait plus rien à quoi se raccrocher.
J’ai fait appel au père Bianco, et mon fils est sorti indemne de tout cela et à retrouver santé, vie amoureuse et travail en France. Conclusion : Dieu fait des miracles par les prières du père Bianco.
Elise

Les rencontres avec le Père Bianco et Saint Cyriaque m'ont beaucoup marquée et changée. C'est une grâce immense et en suis remplis de gratitude. Notre Seigneur a œuvré en passant à travers eux.
Isabelle

Après trois sessions de formation en Italie au Sanctuaire de Saint Cyriaque, ma vie professionnelle et familiale chaotique s’améliore. Problèmes de maléfices importants et anciens sur ma famille, travail, lieux, objets, et autres, bloquant totalement nos vies dans des problèmes en boucles et récurrents ainsi que des maladies graves. Bien que je reste prudente, le combat spirituel n’étant pas fini, je continue de prier régulièrement, tout particulièrement avec les prières et les enseignements de l’Association Jésus Guérit. Et j’espère que je prierai ainsi jusqu’à la fin de ma vie.   
Sylvie

Une personne qui ne pouvait plus plier le genou depuis longtemps à cause d’un kyste a témigné qu'elle a été guérie par la bénédiction du père Bianco et a pu s’agenouiller. Elle était aussi victime d’une perte d’odorat et a recommencé à sentir les odeurs. Une autre personne a été libérée des problèmes diaboliques et une autre a renforcé sa foi. Une pèlerine souffrant d’une migraine qui ne passait pas, malgré les médicaments, a appliqué de l’huile exorcisée de Notre-Dame Avocate et a témoigné que, dix minutes après, elle n’avait plus rien. Gloire à Dieu.   
LIVRET N-D DE L'ARC
Au milieu de la tempête du Covid-19 où, plus que jamais, nous avons besoin de la protection spéciale de la Mère de Dieu, le livret de Patrizia Cattaneo Notre-Dame de l’Arc la Mère qui guérit vient de paraître aux Editions du Parvis (5 €). Voici deux témoignages de sa puissante protection contre les calamités : «En 1656 la peste se propagea dans toute l’Italie et ravagea la ville de Naples causant plus de 100.000 victimes, pratiquement la moitié de la population. Plusieurs fidèles guérissaient miraculeusement par l’intercession de Notre Dame de l’Arc». Encore : «L’éruption du Vésuve du 15 décembre 1631 dura environ 40 jours. Trois mille personnes environ se réfugièrent dans le Sanctuaire de Notre-Dame de l’Arc. Toutes les personnes abritées dans l’église et le bétail rassemblé dans le champ dehors seront indemnes».
TEMOIGNAGES
INFOS


 
Privacy Policy
Retourner au contenu | Retourner au menu